Ce site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site   Plus d'informations

nieuws

 

IMI - La taxe foncière Portugaise

 

Lorsque vous achetez une maison au Portugal, vous devrez également prendre en charge la taxe annuelle sur les biens immobiliers. La taxe foncière portugaise - appelée IMI au Portugal - Imposto Municipal sobre Imóveis - est une taxe municipale. Dans la plupart des cas, la première partie vous est demandée au mois de mars et vous devez payer en avril.

 

Quand devez-vous payer des taxes sur l'immobilier ?

Quiconque possède une maison ou un autre bien immobilier au Portugal au 31 décembre de l'année est, en principe, soumis à l'impôt pour l'IMI pour cette année entière. Si la cotisation est supérieure à 250 €, vous pouvez payer cette taxe foncière en deux versements et si la cotisation dépasse 500 €, vous pouvez payer en trois versements ; la première partie est toujours à régler en avril.

 

Quel est le montant des taxes à payer sur votre propriété ?

Chaque municipalité du Portugal utilise son propre taux pour la taxe foncière et peut l’ajuster chaque année. En général, les taux varient entre 0,2% et 0,8% de la valeur patrimoniale de la résidence (également appelée « Valor Patromonial » au Portugal). Pour les maisons évaluées en 2004, le taux est compris entre 0,4% et 0,8% de la valeur enregistrée auprès des autorités fiscales, et pour les maisons évaluées après 2004, un pourcentage compris entre 0,2% et 0,5% de cette valeur s'applique.   

 

Quelle est la valeur de la taxe foncière ?

Au Portugal, la taxe foncière est calculée en fonction du « Valor Patromonial » de la propriété, telle qu’elle a été enregistrée auprès des autorités fiscales. Cette valeur peut être comparée à ce que nous dénommons la valeur patrimoniale d’un bien.

 

Pouvez-vous obtenir une exemption du paiement de la taxe foncière ?

 

Oui, si vous occupez vous-même de façon permanente votre bien immobilier au Portugal, vous pouvez, dans certains cas, être exonéré de l'impôt foncier conformément à l'article 46 de l’« Estatuto dos Beneficios Fiscais ». La durée de l'exemption est comprise entre 3 et 6 ans et dépend de la valeur de la maison.